LEOPOLD et BONAPARTE

The two men of my life, and the poetry, politics, music, and infinite glasses of wine we've shared

Il lui demanda ce qu’elle voulait boire. Son choix serait déterminant. Il pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. […] Oui un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Non, le mieux, c’est de choisir un entre-deux, comme l’abricot. Voilà, c’est ça. Le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse pensa François. A cet instant précis, Nathalie releva la tête de la carte, comme si elle revenait d’une longue réflexion. La même réflexion qui venait de mener l’inconnu face à elle.
"Je vais prendre un jus…
- … ?
- Un jus d’abricot, je crois.”
Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité.

David Foenkinos, La délicatesse

I’ve lost everything: my job, my future, everything people think is important, but I don’t care - because even if I have to dig ditches for the rest of my life, I shall be a ditch-digger who once had a wonderful day.
— Cornelius Hackl - Hello Dolly

(Source: missingaudrey)

You are only given one little spark of madness. You must not lose it.

Robin Williams

"Would you like an adventure now…. or would you like to have your tea first?" Wendy said "tea first" quickly, and Michael pressed her hand in gratitude….
- J.M. Barrie, Peter Pan

"Would you like an adventure now…. or would you like to have your tea first?" Wendy said "tea first" quickly, and Michael pressed her hand in gratitude….

J.M. Barrie, Peter Pan

(via teatimewithemma)

From the chandelier…